Benin

Validation des résultats du projet FEMHealth au Bénin

6th June 2014, Salle de réunion de la Direction de la Santé de la Mère et de l’Enfant (DSME)

Introduction

Le vendredi 06 Juin 2014, s’est tenue dans la salle de réunion de la Direction de la Santé de la Mère et de l’Enfant (DSME), la validation des résultats du projet FEMHealth « Trois années de mise en œuvre de la politique de gratuité de la césarienne dans cinq zones sanitaires au Bénin: résultats et leçons apprises ».

Objectifs de l’atelier

Cette réunion avait pour objectif de:

  • présenter les résultats du projet FEMHealth au Bénin;
  • recueillir les amendements, avis et recommandations des différents participants
  • valider les résultats de l’étude.

Liste des participants

Ont pris part à cet atelier les participants dont les profils sont ci-dessous listés

  • cadres du Ministère de la Santé (MS): cabinet du MS, directeurs centraux, chef service au niveau central/départemental et coordonateur de zone ;
  • cadres de l’Agence Nationale de Gestion de la Gratuité de la Césarienne (ANGC) : directeur général et directeurs techniques ;
  • cadre de l’Agence Nationale d’Assurance Maladie (ANAM) ;
  • représentant du Comité National d’Ethique et de Recherche en Santé ;
  • représentant de l’OMS et le conseiller régional en sante de l’ambassade de France ;
  • représentant du réseau de Prévention de la Mortalité Maternel (PMM) ;
  • équipe du Centre de Recherche en Reproduction Humaine et en Démographie (CERRHUD).

Ouverture de la séance

Au début de la séance (10h 07), le Dr Sourou GOUFODJI a souhaité la bienvenue à tous les participants en rappelant les objectifs de cet atelier. Une allocution du Dr Moufalilou ABOUBACAR (DAC/MS) représentant le ministre de la santé empêchée a invité les participants à cet atelier de validation à apporter leur contribution à l’amélioration des résultats de cette recherche qui pourra contribuer à l’amélioration de la politique de gratuité de la césarienne. Il a ensuite déclaré ouverts les travaux de cet atelier.

Un présidium composé de 4 membres a été installé : le Président Dr Ernest NOUNAHON; le Vice-Président Dr Mabou AHOKPOSSI, un 1er rapporteur Dr Razaki MOUSTAPHA, un 2ème rapporteur M. Lionel LAWIN.

Après la présentation des participants le président du présidium de séance a lancé les travaux.

Déroulement

1) Première communication : Brève Présentation du projet FEMHealth

Cette présentation a été faite par le Dr Sourou GOUFODJI. Elle a défini l’intitulé du projet et décrit brièvement le consortium international de 9 partenaires qui pilote ce projet. Elle a présenté les objectifs nationaux du projet en mettant l’accent sur les objectifs des Paquets d’Activités (PA) développés au Bénin à savoir : le PA2, le PA3 et le PA4. La méthode de sélection des sites d’étude et la méthodologie utilisée ont été rappelées. La description des étapes de la recherche ont clôturé la présentation.

2) Deuxième communication : Trois années de mise en œuvre de la politique de gratuité de la césarienne dans cinq zones sanitaires au Bénin: résultats et leçons apprises

Cette présentation a été faite par Mr Patrick MAKOUTODE, le Dr Sourou GOUFODJI et Mme Lydie KANHONOU.

Le premier après une introduction, a rappelé les objectifs nationaux de l’étude, les aspects méthodologiques, puis a abordé les principaux résultats de cette évaluation. Cette 1ère partie des résultats présentés par ce dernier avait trait à la mise en œuvre de la politique de GC (démarrage dans les différents sites d’étude et perception des gestionnaires), les paquets couverts par la politique et les scores de mise en œuvre par chaque hôpital, les coûts à la charge des ménages en dépit de la gratuité, le coût total du séjour hospitalier des femmes césarisées et les quintiles de niveau de vie des bénéficiaires de la césarienne. Les effets sur le financement des hôpitaux, la charge de travail et la motivation du personnel ont ensuite été présentés.

Le 2ème présentateur a abordé les effets de la politique sur l’utilisation des services et la qualité des soins (à travers les scores d’omissions, les délais d’intervention, les morbidités et incidents graves lié à la CSR) et les appréciations des patientes par rapport à leurs expériences respectives au cours du séjour hospitalier. Les effets sur le Système d’Information Sanitaire (SIS) ont ensuite été abordés.

Le 3ème présentateur a abordé les effets sur la communauté (agrémenté par les opinions et perceptions des patientes sur la politique et les coûts des prestations). Quelques suggestions des patientes (à l’endroit des hôpitaux, des prestataires de soins et elles-mêmes) ont été présentés ; et les conclusions de l’étude ainsi que les principales leçons apprises et principaux défis ont clôturé la présentation.

Débats

Ces différentes communications ont suscité de riches débats ayant conduit à des commentaires et préoccupations au nombre desquelles on peut citer :

  • clarifications de la nature multicentrique, transversale, quantitative et qualitative de l'étude ;
  • justesse du terme impact utilisé pour cette évaluation qui n’a été faite qu’après trois années de mise en œuvre de la politique ;
  • justification du choix des hôpitaux et de la méthodologie utilisée ;
  • le forfait de 100000 couvrant largement le coût de production de la césarienne ;
  • l'étude a exclu les trois hôpitaux de référence les plus pourvoyeuses de césariennes au Bénin ;
  • l'objectif de la recherche est de développer des méthodes innovantes ;
  • méthodologie d'identification des plus pauvres: existence de résultats d’études réalisées sur l’identification des pauvres ;
  • réduction de la qualité des soins avec l'avènement de la GC ;
  • pourquoi l’observation des surcoûts avec l’avènement de la GC ;
  • taux de césarienne élevé dans certains hôpitaux comme PBS nécessite d'approfondir les investigations pour en découvrir les raisons ;
  • accès différentiel des pauvres et des riches à la césarienne ;
  • non mise à disposition des acteurs des documents de mise en œuvre de la politique de gratuité de la CSR ;
  • déterminants de l'adhésion des hôpitaux privés ;
  • les difficultés quant à l’opérationnalisation du décret nécessitent une réflexion commune ;
  • liens entre la CSR et la réduction de la mortalité maternelle ;
  • intégration de la condition de qualité dans l'achat de la prestation CSR par l'ANGC ;
  • non harmonisation des prix des interventions alors que les intrants sont les mêmes partout ;
  • délais entre la décision et le début de l’intervention césarienne très élevés et la qualité des prestations: rechercher les solutions avec les acteurs ;
  • les résultats de cette recherche peuvent permettre d'améliorer les choses et une prise de conscience des acteurs ;
  • ressortir les leçons cachées issues de cette étude pour contribuer à l’amélioration de la prise en charge des patientes en général et des césarisées en particulier ;
  • lien entre la GC et le FBR ;
  • proposition de la réalisation d’une étude sur l’impact des faux frais sur les dépenses de santé des ménages.

Recommandations/Actions à mener

  • revoir l’objectif général et les objectifs spécifiques du projet au Bénin, où le terme « impact » a été utilisé.
  • la nécessité de revoir les paquets couverts par la politique en précisant plus en détails qui sont ceux qui devraient en bénéficier (exclure les assurés) et la définition de mécanismes pour toucher les pauvres ;
  • harmoniser le contenu du Kit de la césarienne au niveau de tous les hôpitaux agréés ;
  • opérationnalisation du décret de mise en œuvre de la gratuité de la césarienne ;
  • plaidoyer pour la prise en charge de nouveau-nés des mères césarisées ;
  • mise en place des mécanismes et outils de vérification de la qualité des césariennes réalisées ;
  • inviter les acteurs impliqués dans la mise en œuvre de la politique pour partager les résultats de l'étude et les leçons, puis identifier les approches de solution avec ces acteurs ;
  • approfondir les différents aspects des résultats pour mieux appréhender les éléments permettant l’amélioration de cette politique.

Clôture

Elle a été marquée par l’allocution du président du présidium qui a remercié les uns et les autres pour leur présence et leurs riches contributions aux débats et à l’amélioration de la qualité des résultats de cette recherche qui permettra l’amélioration de la mise en œuvre de la politique de la GC.